Avant de vous donner quelques conseils, partons d'un constat, histoire de vous aider à vous situer un peu : 

"Le taux de complétion des Moocs
(cours en ligne massifs et gratuits) se situe entre 5% et 10%"
😳

En premier lieu, il est important de dédramatiser le taux de complétion.
Bien évidemment, cela fait plaisir de constater qu'une formation dans laquelle vous avez investi du temps de production, est suivie...le plus possible. 

Mais, les besoins des apprenants, leur motivation et le temps qu'ils ont a consacrer dans leur formation sont variés. Certains apprenants n'auront pas forcément besoin de voir 100% du contenu pour acquérir les compétences qu'ils étaient venus chercher ou compléter.

Le taux de complétion n'est pas si important...

Ce taux de progression est donc à mettre en perspective avec 3 autres données que l'on vous fournit chez tuto.com :

  • le taux de satisfaction (la note moyenne obtenue sur votre cours)
  • le taux de réussite (la moyenne obtenue lors du passage du test final, lorsque votre cours en propose un).
  • le nombre d'apprenants qui suivent votre cours (la progression n'aura pas le même pas le poids si vous avez 10 ou 1000 apprenants).


Vous avez un taux de complétion faible sur un cours ? Voilà pourquoi...

  • la formation vient de sortir : laissez du temps à vos apprenants !
  • votre formation est longue (au delà de 5h, les taux de progression se dégradent. Votre cours demande plus d'engagement personnel aux apprenants et seuls les plus motivés iront au bout...)
  • le taux de satisfaction et de réussite sont également faibles ? Il y a un soucis avec la structuration ou le contenu de votre formation. Mieux vaut l'améliorer ou carrément demander sa mise hors-ligne.


Voici quelques astuces qui feront que vos taux de complétion moyens deviendront meilleurs : 

  • 1/ Proposez des formations découpées.
    En auto-formation, les apprenants se forment généralement sur le pouce, c'est à dire lorsqu'ils ont du temps. Il sera plus simple pour eux de caser le visionnage d'une vidéo de 5 à 10 minutes, plutôt que de se lancer dans une vidéo de 45 minutes.
    De plus en plus d'entre eux se forment en mobilité (lors d'un trajet par exemple). C'est ce qu'on appelle le mobile learning. Là encore, la granularité d'un cours, joue un rôle primordial pour aider l'apprenant à aller jusqu'au bout !
  • 2 / Allez à l'essentiel avec rythme.
    Votre voix, votre rythme, la façon dont vous allez aborder un sujet, aidera l'apprenant à ne pas trop s'endormir et lui évitera de perdre sa motivation.
  •  3/ Répondez aux questions.
    Tout ne passe pas que par les séquences vidéos proposées.
    Le fait de répondre aux questions dans le salon d'entraide, permet à un apprenant bloqué de ne pas perdre espoir. En répondant à ses questions, vous lui permettez de progresser dans sa formation et d'aller jusqu'au bout.
  • 4 / Prenez le pouls de votre communauté d'apprenants.
    L'outil newsletter mis à votre disposition dans votre compte formateur, va vous permettre d'envoyer des message à vos apprenants. Pourquoi ne pas l'utiliser plus systématiquement pour rebooster certains apprenants ? Leur dire qu'ils peuvent vous poser des questions. Les inviter à soumettre leurs propres résultats dans le salon d'entraide. Bref : créez de l'interaction !
  • 5/ Si besoin : améliorez votre cours.
    Vous avez un cours avec une notation moyenne ? Des résultats aux QCM décevants ? C'est le signe d'un soucis. Analysez les retours de vos primo apprenants et améliorez ce qui a besoin de l'être.


Et comme toujours, n'hésitez-pas à nous contacter si vous avez remarqué quelque chose de louche 🙂

Avez-vous trouvé votre réponse?