Il existe plusieurs façons de concevoir un cours : 

  • Screencasting (enregistrement de l'écran d'un ordinateur) pour montrer une manipulation sous un logiciel, services en ligne ou langage de programmation.
  • Slides commentées (type Powerpoint, Prezi…), plus adapté pour les notions théoriques.
  • Prise de vue réelle : adaptée pour la manipulation de matériel (comme un appareil photo) ou bien les phases d'introduction ou conclusion de formations.


Comment choisir entre ces différentes formats ?

Aucune règle spécifique ; c'est d'abord le contenu et l'approche pédagogique choisie (théorique, technique, atelier pratique, workshop) qui détermineront la manière la plus appropriée pour traiter d'un sujet.  Vous pouvez bien évidemment mixer les 3 formats au sein même d'un propre cours.

Exemple : proposer une introduction en prise de vue réelle, enchaîner avec des slides commentées pour la partie théorique et continuer avec un screencast pour la partie pratique.


Par ailleurs, il vous sera également possible d'associer à votre cours des QCM, exercices et diverses ressources pédagogiques (schémas, documents textes, images, fichiers de projets…) ; permettant d'accompagner et renforcer l'acquisition des connaissances.  

Attention : il est important de veiller, enfin, que les supports utilisés (images, vidéos, documents...) soient bien libres de droit.


Atelier pratique ou formation complète ?

 
En fonction du thème / sujet que vous souhaitez aborder, il vous faudra choisir l'approche pédagogique la mieux adaptée. Dans tous les cas, il vous sera conseillé de structurer votre cours selon les mêmes règles afin de respecter le principe de granularité et de proposer un contenu à forte valeur pédagogique.

Atelier pratique : 

L'atelier pratique se concentre, en général, sur la réalisation d'un exercice spécifique en abordant, étape par étape, tout le processus de création  sans négliger, pour autant, les notions théoriques nécessaires à la compréhension et la reproduction de l'exercice. Ces ateliers pratiques entendent fournir, également, une méthode de travail propre à chaque formateur.

Exemples : créer un site responsive design, intégrer une langing page Falt Design avec Bootstrapp, créer un badge vintage, recréer le générique de Breaking Bad, Atelier shooting de mode, créer une campagne Adwords, modéliser une maison à partir d'un plan, détourer une forme complexe, etc.

Formation complète :

 
Technique ou d'ordre plus théorique, les formations complètes permettent un tour d'horizon plus ou moins exhaustif sur un thème, un langage de programmation ou sur l'utilisation d'un logiciel.
Celles-ci se composent d'une suite logique et ordonnée de vidéos autonomes et rassemblées au sein d'un ou plusieurs chapitres (tel que se constitue une plan de formation) ; chacune traitant d'une notions spécifique et pouvant être vendue séparément afin de répondre, également, à une problématique précise ou un besoin spécifique des apprenants. Ces formations complètes peuvent, enfin, proposer des exercices pratiques permettant d'accompagner et renforcer l'acquisition des connaissances.

Exemples : la lumière en photographie, techniques de digital painting, référencement web, techniques de création, les modes de fusion dans Photoshop, l'art de l'interview en reportage, le développement mobile, les concepts théoriques de programmation, l'étalonnage avec SpeedGrade, les bases du dessin de perspective, le droit numérique, le UX design, introduction à la typographie, etc.

Avez-vous trouvé votre réponse?